A.Q.N.I

Forums de discussion des survivant-es d'A.Q.N.I
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 etre blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: etre blanc   Mer 24 Juin - 11:48

Revenir en haut Aller en bas
Pete E.

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Mer 24 Juin - 12:39

Je ne peux pas affirmer que je suis blanc.
Je ne peux pas affirmer que je ne suis pas blanc.
Je ne peux pas affirmer que je suis à la fois blanc et pas blanc.
Je ne peux pas affirmer que je ne suis ni blanc ni pas blanc.
(tetralemme de Nagarjuna)
Chef, un petit blanc stp drunken
Revenir en haut Aller en bas
Lumpen Petite Bourgeoisie

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 09/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Mer 24 Juin - 20:39

vive l'autoflagellation.

Et quelle légitimité à critiquer le racisme d'un autre "groupe ethnique" lorsque l'on est soi-même antisémite, pardon, antisioniste? Aucune. Une raison parmi d'autres sur la difficulté de blancs-ches à écouter les discours sur leur propre racisme; la crédibilité de leur contradicteur. Elle est importante pour tous les "groupes ethniques".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Mer 24 Juin - 22:36

J'ai du mal à comparer antisémitisme et racisme.

Le racisme anti juif, ce serait la judéophobie.

La logique antisémite touche en premier les juifs, et très violemment, mais les théories antisémites il y en à pas mal qui dans leur logique attaquent aussi les musulmans (cf bloc identitaire et le "complot musulman pour dominer l'europe", une forme antisémitisme pour moi) ou les homosexuels (cf dieudonné).

Je suis pas tout à fait d'accord.

Je pense que Etat d'exception et le PIR veulent avant tout créer un espace de débat pour les "indigènes". Je pense que les cadres ont lû Marx, Lénine, les théoriciens du fascisme antisémite, etc, mais qu'ils veulent avant tout créer un espace pour les gens qui par leur couleur n'ont jamais la parole.

Je suis pas du tout d'accord avec leur stratégie et je pense qu'elle est totalement contre productive mais je pense pas qu'ils soient antisémites. Je pense juste que leur silence qui à pour but de ne pas cliver dans l'espace qu'ils essayent de construire avant de passer à autre chose.

Je suis pas du tout d'accord bien sûr mais je pense qu'ils ne sont pas forcément antisémite, mais que leur stratégie favorise l'antisémitisme.

Voilà la branlette intelectuelle du soir bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Lepauvre

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Mer 24 Juin - 23:49

FCP a écrit:


Je pense que Etat d'exception et le PIR veulent avant tout créer un espace de débat pour les "indigènes". Je pense que les cadres ont lû Marx, Lénine, les théoriciens du fascisme antisémite, etc, mais qu'ils veulent avant tout créer un espace pour les gens qui par leur couleur n'ont jamais la parole.

Voilà la branlette intelectuelle du soir bonsoir.
Laughing bien vu. Ceux qui avouent avoir lu marx ne veulent surtout rien entendre d'autre que ce qui sort de leur propre bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Lumpen Petite Bourgeoisie

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 09/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 0:04

Citation :
Je suis pas du tout d'accord bien sûr mais je pense qu'ils ne sont pas forcément antisémite, mais que leur stratégie favorise l'antisémitisme.

En clair, tu penses qu'illes propagent des thèses antisémites à leur insu parce qu'illes sont teubé-e-s ou par opportunisme (séduire des arabes en France)?

Moi, je pense qu'ille sont tellement antisémites qu'illes ne s'en rendent même pas compte. Illes se mentent à elleux-mêmes, illes refoulent leur antisémitisme derrière des critiques démagogiques d'Israël. J'ajoute que l'existence d'un antisémitisme traditionnel d'extrême-droite, les conforte dans cette croyance. L'antisémitisme, reconnu comme illégitime, serait juste un truc de "blanc" et ne pourrait pas les concerner. Et je supporte de moins en moins ce genre de "camarades" alors leurs leçons de morale sur le racisme...

Tout ça n'est pas qu'une comédie.
Revenir en haut Aller en bas
Lepauvre

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 0:27

Lumpen Petite Bourgeoisie a écrit:

Moi, je pense qu'ille sont tellement antisémites qu'illes ne s'en rendent même pas compte. Illes se mentent à elleux-mêmes...

Tout ça n'est pas qu'une comédie.
Moi juis seulement antisemitiste quand c'est OGM (verlan pour OMG, ou gosh plus récemment)
De l'autre coté c'est pas que les intellectuelles qui veulent bover...
Revenir en haut Aller en bas
Pete E.

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 0:43

Je pense qu'en France, l'antisémitisme est clairement une forme de racisme, et pas une simple haine d'une religion : la personne issue d'une famille juive est littéralement construite par le regard ambiant comme juive de la tête aux pieds, et doit faire avec cette étiquette qui se surajoutera toujours à elle, quels que soient ses éventuels efforts pour s'affirmer française, et ce même si elle se fout de la religion et n'a pas été éduquée dans une culture juive. La question de la racisation des juifs perdure en France, quoi qu'on dise. Même les gens de culture sépharade, qui ont parfois plus des têtes d'arabes plutôt que de chtis, sont d'abord vus comme "juifs", ni "blancs" ni "arabes" mais "juifs", un peu comme un objet racial à part. Quand je regarde les commentaires sous des vidéos où parle quelqu'un qui est connu comme juif, ça ne manque pas, il y a toujours des racistes pour faire remarquer qu'il s'agit d'un juif ou d'une juive, en général pas en bien.
La question n'est pas simple non plus en Israël, où il y a longtemps eu une discrimination entre juifs, notamment à l'encontre des sépharades (en particulier ceux qui venaient d'Afrique du nord). Et c'est loin d'être fini, j'ai déjà entendu parler de "mariage mixte" entre ashkénaze et sépharade, c'est ouf.
Perso je suis pas de culture juive (j'ai juste un ascendant juif il y a quelques générations de ça), mais si j'étais de culture juive, en 2015, je me demande comment je verserais pas dans des réflexes d'autodéfense par rapport à la sale ambiance actuelle héritée d'une longue histoire française puante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 13:04

Citation :
Je pense qu'en France, l'antisémitisme est clairement une forme de racisme, et pas une simple haine d'une religion : la personne issue d'une famille juive est littéralement construite par le regard ambiant comme juive de la tête aux pieds, et doit faire avec cette étiquette qui se surajoutera toujours à elle, quels que soient ses éventuels efforts pour s'affirmer française, et ce même si elle se fout de la religion et n'a pas été éduquée dans une culture juive.

Pour moi ça c'est la judéophobie. Amha l'antisémitisme est plus large que la question du racisme antijuif.

L'antisémitisme est une théorie politique et pas un racisme. D'ailleurs le terme antisémite à été désignée par l'extrème droite "pré fasciste" elle même pour se désigner, et sa théorie était la haine des juifs et des franc maçons ainsi que des "enjuivés" et pas uniquement la haine des juifs.

L'antisémitisme pour moi c'est le complotisme et la haine de minorités, réelles ont fantasmés, menant à des pogroms ou des meurtres de masse etc (comme il y en à eu en France).

Et je te rejoins pour l'autodéfense. D'ailleurs je rejoins je sais pas si tu connais un groupe qui viens de se monter, "juifs et juives révolutionnaires".

Pour ce qui est d'Etat d'exception, moi non plus je n'aime pas ces gens. Apparement ils sont calé sur "la question des quartiers populaires", par contre ils ne sont jamais présent dans les luttes. La loi Macron touche prioritairement les quartiers populaires, les intérimaires, les apprentis, les contractuels, les précaires, et précarise les "non précaires" les plus faibles. Où ils étaient ? Lors des meurtres policiers : ils sont où ? Dans les actions antifascistes locales, celles qui renvoient à la niche les ratonneurs de noirs, d'arabes et de gauchistes : ils sont où ? Lors des ouvertures de lieux sociaux pour les sans papiers et les gens du quartier pour se rencontrer, créer des espaces non mixtes : on les vois pas. La liste pourrait continuer, pour moi c'est des bouffons oui, mais ce n'est pas de l'antisémitisme, du "racisme anti blanc" mais une stratégie politique totalement conne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 14:07

le problème d'une vision construite sur une variable est qu'on peut nourrir une perspective intéressante mais y'a un effet de parallaxe très important (le point d'observation permet de nombreuses articulations de dominations mais en masque beaucoup d'autres), c'est un truc sur lequel je cogite pas mal en ce moment au vu des discours universitaires qui se multiplient, relayer à coup de marteaux par la sphère militante (quand le deux ne forment pas qu'un, masquant alors un gros prob de prise de paroles, autre souci important).

Par exemple, au sein des feminist studies ou gender studies, une universitaire sociologue a récemment traduit un ouvrage de Beverly Skeggs qui mêlaient à l'époque en réaction au cultural studies des concepts de classe, de care, d'habitus, de genre. La traductrice plaide ensuite en postface pour une forme de realpolitik qui intègre une approche multifacette du problème de domination des femmes, un peu à la Françoise Héritier. Résultat elle se fait démonter par des intellos qui prêchent une chapelle studies et voient leurs situations de monopoles intellectuelles compromises. C'est qu'une anecdote mais j'ai l'impression d'assister à une dynamique similaire dans les formes nouvelles de militantisme 2.0.

Y'a une ultra-specialisation des discours de la domination (lisez un peu les thèses de Paris 7 vous aurez un avant-goût de ce qui sera repris demain par les militants hypes), qui semblent hermétiques les uns aux autres et donnent au final des trucs un peu chelou. Lire le PIR (dont le prisme est la colonialité) sur la question de l'homosexualité par exemple fournit un bon exemple du hiatus qui peut avoir avec d'autres discours sur ce sujet. Pareil avec la question de l'antisémitisme, de l'antisionisme, sauf qu'ici la france a une tradition politique qu'il faudrait analyser, des mecs comme Postone produisent des analyses intéressantes à voir ( http://www.palim-psao.fr/article-le-sionisme-l-antisemitisme-et-la-gauche-entretien-avec-moishe-postone-125085388.html ).. Le débat est ouvert quoi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 14:35

Oui moi aussi ça me gonfle "l'hyper spécialisation" au final au lieu de partir de la réalité, on part de l'idée, et on fait rien, on essaye juste de "déconstruire" les gens (lol) pour agrandir sa petite secte alors que le but d'une révolution ça serait justement de casser toutes ses séparations artificielles, d'avoir accès à tout, et de pouvoir faire plus ou moins ce qu'on aime (bien sûr avec les limites de la production etc) bref d'etre heureux.

Moi j'y vois surtout du glauque qui reprend le mode de pensée dominant pour tenter de s'amménager une petite place dans le cercle des "intellectuels" autrement dit la classe moyenne inutile qui est là juste pour consommer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 14:44


Pour moi l'intérêt du PIR, d'État d'exception est compagnie c'est d'insister sur le fait que le racisme devient de plus en plus culturel. Et dans le contexte français d'insister sur l'importance d'utiliser le mot "race", quand d'autres sont réticents à l'employer. Ce sont les premiers que j'ai entendu dire qu'il y a des races sociales, que la race c'est un groupe d'individu subissant en commun une même domination selon des critères culturels ou phénotypiques, donc que en ce sens les races existent au même titre que les classes.

Sinon je trouve un intérêt à ce texte, il permet de combattre l'idée que le terme "raciste", ne renvoie pas à une insulte que l'on profère à l'encontre d'une personne. L'expression "traiter quelqu'un de raciste" est pour moi parfaitement insupportable à entendre. Le racisme ce sont des actes, des paroles, des pratiques oppressive. Pas des opinions formulées par quelqu'un de conscient de la portée de ses propos.

Sinon c'est intéressant de s'interroger sur la manière dont les blancs peuvent réagir quand on qualifie leurs actes ou leur propos de racistes, ou au contraire lorsqu'on met l'accent sur leur privilège en tant que blanc, ou encore lorsqu'ils subissent eux même certaines formes de racisme. Donc j'aime l'idée du confort racial développée dans ce texte.

Je pourrais prendre un exemple. J’entends beaucoup de français blanc qui me raconte leurs séjours dans les Antilles. Souvent ils me disent avoir sentis une forme de racisme contre eux là bas. Quand on voit que c'est l'une des première choses dont ils parlent à leur retour en métropole, c'est bien qu'ils ont pas l'habitude d'être en minorité, et que la moindre petite remarque peut les fragiliser...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 14:56

Citation :
c'est bien qu'ils ont pas l'habitude d'être en minorité, et que la moindre petite remarque peut les fragiliser...

Moi j'ai été en "minorité" pendant mon enfance et j'ai jamais vraiment subi de racisme, juste une fois je me suis fait traiter de babtou ça m'a fait mal quand même mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Lumpen Petite Bourgeoisie

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 09/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 17:49

Pete E. a écrit:
Je pense qu'en France, l'antisémitisme est clairement une forme de racisme, et pas une simple haine d'une religion : la personne issue d'une famille juive est littéralement construite par le regard ambiant comme juive de la tête aux pieds, et doit faire avec cette étiquette qui se surajoutera toujours à elle, quels que soient ses éventuels efforts pour s'affirmer française, et ce même si elle se fout de la religion et n'a pas été éduquée dans une culture juive. La question de la racisation des juifs perdure en France, quoi qu'on dise. Même les gens de culture sépharade, qui ont parfois plus des têtes d'arabes plutôt que de chtis, sont d'abord vus comme "juifs", ni "blancs" ni "arabes" mais "juifs", un peu comme un objet racial à part. Quand je regarde les commentaires sous des vidéos où parle quelqu'un qui est connu comme juif, ça ne manque pas, il y a toujours des racistes pour faire remarquer qu'il s'agit d'un juif ou d'une juive, en général pas en bien.
La question n'est pas simple non plus en Israël, où il y a longtemps eu une discrimination entre juifs, notamment à l'encontre des sépharades (en particulier ceux qui venaient d'Afrique du nord). Et c'est loin d'être fini, j'ai déjà entendu parler de "mariage mixte" entre ashkénaze et sépharade, c'est ouf.
Perso je suis pas de culture juive (j'ai juste un ascendant juif il y a quelques générations de ça), mais si j'étais de culture juive, en 2015, je me demande comment je verserais pas dans des réflexes d'autodéfense par rapport à la sale ambiance actuelle héritée d'une longue histoire française puante.

+1000 je suis Pete E.

Citation :
juste une fois je me suis fait traiter de babtou

D'un autre côté, c'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Mao_ré

avatar

Messages : 1263
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Jeu 25 Juin - 23:32

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com
Mao_ré

avatar

Messages : 1263
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Ven 26 Juin - 9:50

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Ven 26 Juin - 15:15

Revenir en haut Aller en bas
No
Admin
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Ven 26 Juin - 15:31

J'ai arrêté à "subsume"

Paraît qu'on n'a pas droit... tongue

_________________
Si ya pas trop, ya pas assez
Revenir en haut Aller en bas
Lumpen Petite Bourgeoisie

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 09/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Ven 26 Juin - 18:05

article nettement plus intéressant et pertinent que le 1er.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: etre blanc   Mer 1 Juil - 11:37

Les gouines of color répondent au PIR sur l'intersectionnalité et leur perspective de l'homosexualité : http://www.vacarme.org/article2776.html
Revenir en haut Aller en bas
Mao_ré

avatar

Messages : 1263
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Sam 4 Juil - 23:15

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com
Moraletta



Messages : 870
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Mar 21 Juil - 19:17

rezo.net I love you I love you I love you
on lit tous els memes merde... on est une armer en fait... GUERRRRRRRRE SOCIALE
desole je craque desole elephant
Revenir en haut Aller en bas
Moraletta



Messages : 870
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: etre blanc   Mar 21 Juil - 19:20

nhihil a écrit:
http://www.vacarme.org/article2778.html

woaw un nouvo site radikal pour casser tous ces cretins den dehors du forum et de la secte de la liberter, ok merci je prends merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: etre blanc   

Revenir en haut Aller en bas
 
etre blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et pourtant,il est loin d'etre un social-democrate
» Shaman Uruk + Etre des Galgals
» Je deteste etre malade
» Fatal Bazooka - Ce matin va etre une pure soirée
» finalement sa va etre tous contre kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.Q.N.I :: Lectures-
Sauter vers: