A.Q.N.I

Forums de discussion des survivant-es d'A.Q.N.I
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
messeufs

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Sam 20 Juin - 12:50

de Miguel Amorós

Citation :
« La peste citoyenne
La classe moyenne et ses angoisses

Que l’économie et la politique marchent main dans la main est une chose connue. La conséquence logique d’une telle relation est que la politique réelle se doit d’être fondamentalement économique : à l’économie de marché correspond une politique de marché. Les forces qui dirigent le marché mondial, dirigent de facto la politique des États, à l’extérieur aussi bien qu’à l’intérieur, ainsi qu’au niveau local. La réalité est la suivante : la croissance économique est la condition nécessaire et suffisante pour la stabilité sociale et politique du capitalisme. En son sein, le système de partis évolue selon le rythme du développement. Lorsque la croissance est importante, le système tend vers le bipartisme. Lorsqu’elle ralentit ou entre en récession, comme si elle obéissait à un mécanisme homéostatique, le panorama politique se diversifie.

Le capital, qui est une relation sociale initialement basée sur l’exploitation du travail, s’est approprié toutes les activités humaines, envahissant toutes les sphères : culture, science, art, vie quotidienne, loisirs, politique... Que le moindre recoin de la société soit envahi par la marchandise signifie que tous les aspects de la vie fonctionnent selon des directives marchandes ou, ce qui revient au même, que toute activité humaine est gouvernée par la logique capitaliste. Dans une société-marché ayant de telles caractéristiques, il n’y a pas de classes au sens classique du terme (mondes séparés qui s’affrontent), mais plutôt une masse plastique où la classe capitaliste - la bourgeoisie - s’est transformée en strate exécutive sans titre de propriété, tandis que son idéologie s’est universalisée. Ses valeurs dirigent toutes les conduites sans exception. Cette forme particulière de déclassement général ne se traduit pas par une inégalité sociale diminuée, bien au contraire, elle est beaucoup plus accentuée, mais même avec l’aiguillon de la pénurie, l’inégalité est perçue de façon moins intense et donc n’entraîne pas de conflits. Le mode de vie bourgeois a inondé la société, annulant la volonté de changement radical. Les salariés ne veulent pas d’un autre style de vie, ni d’une autre société, tout au plus souhaitent-ils une meilleure position sociale avec un pouvoir d’achat accru. L’antagonisme violent se déplace dans les marges : la contradiction majeure est moins dans l’exploitation que dans l’exclusion. Les protagonistes du drame historique et social ne sont plus les exploités du marché, mais les expulsés et ceux qui refusent d’y entrer : ceux qui se situent hors du "système" en tant qu’ennemis.

La société de masse est une société uniformisée, mais fortement hiérarchisée. L’élite dirigeante n’est pas formée par une classe de propriétaires ou de rentiers, mais par une véritable classe de gestionnaires. Le pouvoir dérive donc de la fonction, non de la propriété. Le pouvoir de décision se concentre tout en haut de la hiérarchie sociale ; la dépossession, sous forme d’emploi précaire et d’exclusion, se concentre dans la partie la plus basse. Les couches intermédiaires, enfermées dans leur vie privée, ne sentent ni ne souffrent, simplement elles consentent. Cependant, quand la crise économique les atteint, elle les tire vers le bas. Alors, ces strates appelées classes moyennes par les sociologues sortent de cet immobilisme qui est la base du système des partis, contaminent les mouvements sociaux et prennent des initiatives politiques qui se concrétisent par l’apparition de nouveaux partis. L’objectif n’est évidemment pas l’émancipation du prolétariat, ni une société libre de producteurs libres, ni le socialisme. L’objectif est bien plus prosaïque puisqu’il s’agit uniquement de venir au secours de la classe moyenne, c’est-à-dire d’enrayer sa déprolétarisation par la voie politico-administrative....

La suite ici
Commentaire de Miguel Amorós sur l’actualité électorale récente en Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Sam 20 Juin - 16:04

J'ai peur qu'une partie de l'électorat de Podemos (surtout la classe moyenne en vrai) passe à la suite de leur probable échec dans des trips conspi/fafs organisés.
Revenir en haut Aller en bas
AntiMi#

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 13/06/2015

MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Sam 20 Juin - 18:50

Ils le sont déjà pour une grande partie dans le délire conspi. Je suis allé à une projection/conférence/meeting d'un des indignés de Barcelone qui est passé chez podemos. J'ai rarement entendu autant d'inepties. Il était venu pour parler de podemos et il a dévié complet sur la propagande juive et leur censure des médias. Le mec avait juste l'air perdu, mais c'est une réalité de beaucoup de monde depuis les indignés. Le seul problème c'est que tant que les portes paroles mettront pas un coup d'arrêt aux théories conspi, ils continueront d'avoir des militants qui véhiculent cette image.
Revenir en haut Aller en bas
No
Admin
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Sam 20 Juin - 18:58

Citation :
il s’agit uniquement de venir au secours de la classe moyenne, c’est-à-dire d’enrayer sa déprolétarisation par la voie politico-administrative...

Ya pas un dé de trop?

Si oui chuis d'accord avec le projet.

_________________
Si ya pas trop, ya pas assez
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Dim 21 Juin - 2:03

Le truc c'est qu'en Espagne il y à quand même un énorme mouvement syndical et de lutte, un souvenir vivace des luttes autonomes (genre italie des années 70) et un souvenir de ce qu'est le fascisme, des bastions anarchistes, etc.

Donc je pense qu'ils ont des armes pour combattre toute cette merde.

Dans certains lieux les gens ont fait des luttes assez dur contre les patrons, les flics, les aménageurs, c'est la meilleure école contre les délires conspi fascistes je pense quand tu vois que ton premier ennemie c'est ton patron, ton flic, les dirigeants politiques et économiques, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Lepauvre

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Dim 21 Juin - 2:55

FCP a écrit:


Donc je pense qu'ils ont des armes pour combattre toute cette merde.  

Chanson originale de U2 mais je préfère la version Cash, a noter aussi que cette chanson n'est au fond pas une chanson d'amour de couple, mais de solidarité et de compassion.

Sinon pour que vous comprenez:

Paroles et traduction de «One»

One (Un)

Is it getting better
Cela va-t-il mieux
Or do you feel the same
Ou ressens-tu la même chose
Will it make it easier on you
Cela sera-t-il plus facile pour toi
Now you got someone to blame
Maintenant que tu as quelqu'un à blâmer

You say
Tu dis
One love
Un seul amour
One life
Une seule vie
When it's one need
Quand il n'y a qu'un seul besoin
In the night
Dans la nuit
It's one love
C'est un seul amour
We get to share
Nous devons le partager
It leaves you baby
Il te quittera bébé
If you don't care for it
Si tu n'en prends pas soin

Did I disappoint you?
T'ai-je déçu ?
Or leave a bad taste in you mouth?
Ou laissé un goût amer dans la bouche ?
You act like you never had love
Tu agis comme si tu n'avais jamais reçu d'amour
And you want me to go without
Et tu veux que je parte sans amour

Well it's too late
Et bien il est trop tard
Tonight
Ce soir
To drag the past out
Pour faire ressurgir le passé
Into the light
Dans la lumière
We're one
Nous ne faisons qu'un
But we're not the same
Mais nous sommes différents
We get to carry each other
Nous devons nous soutenir
Carry each other
Nous soutenir
One
Un

Have you come here for forgiveness
Es-tu venue ici pour demander pardon
Have you come to raise the dead
Es-tu venue ressusciter les morts
Have you come here to play Jesus
Es-tu venue pour jouer à Jésus
To the lepers in your head
Pour les lépreux qui sont dans ta tête
Did I ask too much
Ai-je trop demandé
More than a lot
Plus que de raison
You gave me nothing
Tu ne m'as rien donné
Now it's all I got
A présent c'est tout ce que j'ai
We're one
Nous ne faisons qu'un
But we're not the same
Mais nous sommes différents
We hurt each other
Nous nous faisons du mal
Then we do it again
Puis nous recommençons

You say
Tu dis
Love is a temple
L'amour est un temple
Love is a higher law
L'amour est une loi divine
Love is a temple
L'amour est un temple
Love is a higher law
L'amour est la loi divine
You ask me to enter
Tu me demandes d'entrer
But then you make me crawl
Mais ensuite tu me fais ramper
And I can't be holding on
Et je ne peux me raccrocher
To what you got
A ce que tu as
When all you got is hurt
Quand la seule chose que tu as c'est la douleur

One love
Un seul amour
One blood
Un seul sang
One life
Une seule vie
You got to do what you should
Il te faut faire ce que tu dois faire

One life
Une seule vie
With each other
Ensemble
Sisters
Soeurs
Brothers
Frères

One life
Une seule vie
But we're not the same
Mais nous sommes différents
We get to carry each other
Nous devons nous soutenir
Revenir en haut Aller en bas
Pete E.

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Dim 21 Juin - 10:21

Je ne crois pas plus au deux, sous sa forme libérale, individualiste ou sérielle, qu'au un sous sa forme étatiste, religieuse ou prolétarienne, non plus qu'au trois chrétien, ni au zéro nihiliste. Pour suivre l'image, je crois davantage aux nombres après la virgule (mais je n'ai jamais été doué pour les nombres).
Revenir en haut Aller en bas
Lepauvre

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   Dim 21 Juin - 17:18

Pete E. a écrit:
je crois davantage aux nombres après la virgule (mais je n'ai jamais été doué pour les nombres).
bien je pense que justement c'est la ou tu te trompes. Si on t'aime c'est bien pour tes nombreuses après virgules.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaire sur l’actualité électorale récente en Espagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magouille électorale
» Commentaire planning v1
» L'actualité du mois d'octobre...
» Résumé de la campagne électorale
» NHL (tout console récente ou pas XD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.Q.N.I :: Actualités :: International-
Sauter vers: