A.Q.N.I

Forums de discussion des survivant-es d'A.Q.N.I
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kolinko - la composition de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   Lun 21 Déc - 22:21

Je connaissait pas l'expression Very Happy

L'avantage c'est que c'est pas obligé de te convenir^^ je lance juste mon discours pour casser le stéréotype (que j'avais aussi) du marxisme léninisme porté par les "léninistes" rances qui veulent juste faire un copier-coller de lénine version secte, sans aucune actualisation théorique, pratique, sans prendre en compte tout ce qui est nouveau, sans s'ouvrir au monde, sans confronter leurs idées à la réalité complète etc... bref tous ces gens qui ont raison avant de commencer et qui finissent par conclure que si les ouvriers les rejoignent pas c'est que ce sont les ouvriers qui sont trop cons.

Revenir en haut Aller en bas
Lumpen Petite Bourgeoisie

avatar

Messages : 1405
Date d'inscription : 09/06/2015

MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   Mar 22 Déc - 1:22

FCP a écrit:
N'importe quelle organisation politique est un parti avec ces tares.

Je préfère qu'elles soient admises et controlés que mises sous le tapis.

La CNT FAI était surement l'organisation la plus bureaucratique et anti féministe du mouvement révolutionnaire européen, celle avec la justice la plus expeditive aussi. Et pourtant c'est considéré comme une référence par les anti autoritaires, par exemple.

Le bolchevisme c'est pas que une direction ultra centralisée, etc.

Déjà croire qu'une direction en exile dans un pays ultra fermé à une époque ou le téléphone n'existait pas pouvait tout diriger, c'est vraiment utopique.

Le bolchevisme, le léninisme, c'est pas juste dire "salauds de gauchistes" (même si en effet il y à eu les attaques contre Krondstat et la Makhnovtchina, qui sont absolument injustifiables) c'est considérer que "de fait" il y à une avant garde, qui est l'ensemble des gens actifs, militant, du mouvement révolutionnaire, les gens qui "savent qu'il faut faire la révolution".

Ces gens là doivent essayer d'aller vers les gens, de synthétiser les idées, d'apprendre au maximum des échanges, etc, et à partir de ça, de créer un "programme", c'est à dire en fait de créer une idée de comment agir, à tel moment, avec telles personnes.

C'est à dire : un parti organisé, ou seuls les personnes qui ont vraiment envie vont, et autour des organisations de masse, des organisations de communistes et de non communistes, ou les communistes synthétisent les idées justes, ou les gens, "le peuple", les prolétaires et les classes populaires, décident elles mêmes de chaque aspect de leur vie.

Bien sûr il y à des cadres, comme dans tout mouvement politique, des gens qui ont un certain savoir et un certain savoir faire politique, mais qui, en tant que cadre, peuvent être critiqués (contrairement aux organisations anarchistes ou vu qu'il n'y à "pas de chef" personne ne peut être jamais critiqué).

Les choses qui existent sont délimités clairement, "mises dans des cases" : l'autorité est mis dans une case (cadres, délégués, dirigeants), ce qui ne veut pas dire qu'ils ont le pouvoir mais qu'on admet que ceux qui centralisent ont un pouvoir particulier, qu'il faut donc contrôler, et combattre le cas échéant.

Il faut admettre les divisions racistes et sexistes, créer des organisations spécifiques menant la lutte contre les oppressions, au sein du parti et dans la société en général.

Il faut aussi admettre que la lutte de classe ne s'arrête pas à la parte du parti politique ou de l'organisation mais qu'elle continue à l'intérieur.

C'est ça pour moi le marxisme léninisme.

Et aussi pour moi on peut très bien être marxiste léniniste, et s'inspirer des anarchistes, des maoistes, des révoltes paysannes, des syndicalistes révolutionnaires, des féministes, des antiracistes, etc... c'est pas une doctrine figée (sinon ça deviens un truc autoritaire, totalitaire plutôt que totalisant comme dirait moraletta) ou rance, c'est pas dire "la lutte de classe en premier, avec LE PARTI qui dicte sa leçon aux prolétaires), pour moi un parti communiste, c'est une organisation de politique de fait, qui vit de manière démocratique, qui s'organise et se donne la capacité de détruire et de remplacer la société bourgeoisie, qui prone l'initiative, qui donne tout le pouvoir à la base (all power to the people, slogan du parti maoiste des black panther). Sinon ce n'est pas un parti communiste tout simplement.

+1 je suis fier-e de toi FCP, tu fais enfin partie du quartier VIP de ces gens du fofo pour lesquels je n'arrive pas à lire en entier leurs posts. C'est très bien, ML, anar, mao, toto, trots, zadiste, tout ça c'est très joli, mais faut pas oublier que la règle du jeu, c'est d'écraser son adversaire sous une tonne d'arguments pour avoir raison. Comme ça, au bout d'un moment, le mec/meuf qui a un travail ou une famille, il lâche l'affaire et hop du coup il te laisse les clés de la boutique.
De la même façon qu'il y a une concurrence entre capitalistes, une concurrence entre prol, il y a concurrence entre révolutionnaires. Et là faut gagner, y'a pas de chichi.
Revenir en haut Aller en bas
M.

avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   Mar 22 Déc - 1:35

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://spasme.noblogs.org
POPOPOPOPOLAAAAK

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   Mar 22 Déc - 2:52

hahaha ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Bobomb

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   Mar 22 Déc - 4:28

+1 mais surtout j'ai l'impression que t'idéalises vachement des mots, concepts, ou faits historiques en relativisant plein de trucs, et en insistant sur d'autres qui ne sont pas l'apanage des mots concernés (parti, cadres, bureaucraties, etc.).

J'sais pas, c'est partir d'encore plus loin que de penser que la solution, c'est de faire dire des choses à des mots qui veulent presque parfois dire l'inverse (d'expliquer aux gens que le parti, c'est pas le PCF, mais que c'est le Parti Imaginaire de l'organisation révolutionnaire, etc.), juste pour se démarquer dans la nébuleuse des idéologies révolutionnaires et former la synthèse la plus recherchée, et en niant ou relativisant tout caractère autoritaire du marxisme-léninisme.

Après, j'connais sûrement moins le sujet que toi, et j'avoue que tes posts sont clairement intéressants sur le sujet. Ils interpellent, du moins, surtout ceux sur l'Autonomie italienne. Mais jusque-là je préférais m'en tenir aux "maoismes libertaires" des années 70 ou quoi, parce que revenir aux sources du marxisme-léninisme pour le resucer, ça me semble d'une part un peu ambitieux mais surtout assez malhonnête... Et puis vain quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   Mar 22 Déc - 6:43

Citation :
+1 je suis fier-e de toi FCP, tu fais enfin partie du quartier VIP de ces gens du fofo pour lesquels je n'arrive pas à lire en entier leurs posts. C'est très bien, ML, anar, mao, toto, trots, zadiste, tout ça c'est très joli, mais faut pas oublier que la règle du jeu, c'est d'écraser son adversaire sous une tonne d'arguments pour avoir raison. Comme ça, au bout d'un moment, le mec/meuf qui a un travail ou une famille, il lâche l'affaire et hop du coup il te laisse les clés de la boutique.

Bon je passe quand même 12h par jours entre taff et transports, du coup, faut vraiment tenir, quand tu mords tu lache plus, là est le secret cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kolinko - la composition de classe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kolinko - la composition de classe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Le Zobal,une classe futur a venir,mais déja dans le role play.
» Pourquoi les Haitiens forment-ils la classe la plus pauvre au Québec???
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.Q.N.I :: Lectures-
Sauter vers: