A.Q.N.I

Forums de discussion des survivant-es d'A.Q.N.I
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la IIe internationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sur la IIe internationale   Mar 13 Oct - 21:58

Quelques articles que je suis en train de lire, si vous en avez d'autre n'hésitez pas à les poster ici. J'ai une culture historique plutôt faible donc je m'accroche à ce que je peux.


Jean-Jacques Becker - La IIe Internationale et la guerre

Pierre Guillen - Les Internationales et les crises coloniales avant 1914
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Mar 13 Oct - 22:08

Citation :
En revanche, on peut s'interroger sur le fait qu'une fois la guerre déclarée ou en voie de l'être, les partis socialistes ne se sont pas
contentés de constater leur impuissance à s'opposer à la guerre, mais qu'ils ont collaboré à la défense nationale dans leurs pays respectifs, à
l'exception toutefois de deux, le mouvement socialiste serbe, - mais il ne représentait pas grand chose -, et le mouvement socialiste russe, les 14
sociaux-démocrates de la Douma, 5 bolcheviks et 9 mencheviks votant contre les crédits de guerre et les 11 socialistes-révolutionnaires
quittant la séance avant le vote. En France très rapidement, en Angleterre plus tard, des socialistes entraient dans les gouvernements, à l'inverse
des socialistes allemands ou autrichiens - mais on ne leur a pas demandé! Ce qu'on a appelé l'union sacrée en France, la paix civile
(Burgfrieden) en Allemagne était instauré. Sans schématiser outre-mesure, on peut dire qu'au dilemme, Patrie ou Révolution ?, l'immense majorité des socialistes, dans l'immédiat, répondirent Patrie34. Comment peut-on interpréter ce phénomène? Dans la mesure où il n'a pas été le fait d'un pays, mais de l'ensemble des belligérants, la réponse est vraisemblablement identique pour tous les pays. Elle se trouve dans les réels
mouvements populaires pour la défense du pays qui se sont manifestés partout, même en Russie, où pourtant le mouvement socialiste prit ses
distances, même dans la monarchie austro-hongroise où - cela peut paraître surprenant -, de vifs sentiments nationaux se révélèrent. C'était au
fond la traduction logique du mouvement des nationalités, un des faits dominants de l'histoire du XIXe siècle, de la création ou du
renforcement des États-nations. Ce serait une vue de l'esprit de penser que les responsables socialistes pouvaient échapper à ce contexte, à moins d'être complètement séparés du monde ouvrier qu'ils prétendaient représenter. Il faut aller plus loin, les responsables socialistes n'ont pas
été seulement influencés par l'opinion publique de leurs pays respectifs, ils étaient imprégnés des mêmes sentiments. Au-delà des
différences régionales, la conscience nationale a submergé la conscience de classe.


Dernière édition par Swagluminati le Mer 14 Oct - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pete E.

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Mer 14 Oct - 1:17

La période de l'avant-guerre n'est pas joyeuse... une grande majorité d'ouvriers sont des ruraux en exil. Encore attachés aux valeurs et aux souvenirs du monde rural, nombre de ces prolétaires (au sens le plus épidermique, ayant tout perdu sauf l'espoir d'une vie meilleure pour leurs mômes) vivaient un grand déracinement général, pour des conditions de vie assez dures, voire épouvantables. Faute de repères, vivant dans des conditions difficiles, dans l'impossibilité de revenir à la terre, les ouvriers ont pu tomber dans le miroir aux alouettes de l'identification à l'Etat-nation, idée encore jeune, dont la construction était partout en Europe assez récente. Le sentiment d'appartenir à quelque chose de plus grand, de bâtir les infrastructures de quelque chose plus vaste avec les larmes et la sueur, pouvait suppléer à ce sentiment de perte, et donner un sens à la souffrance de la perte, à la souffrance au travail, aux sacrifices quotidiens. Pour des déracinés, l'identification au national était sans doute plus séduisant que de construire une lointaine internationale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Mer 14 Oct - 9:57

Il y avait aussi une amélioration relative des conditions de vie des prolétaires, avec ce qui a été mis en place par Bismarck. J'ai écouté Jacques Pauwels récemment, un historien qui a écrit sur la 1ère guerre mondiale. Il disait que ce qu'a fait Bismarck (sécurité sociale, suffrage universel) a contribué à faire croire à une bonne partie de la IIe internationale que la révolution n'était plus nécessaire, qu'il suffisait d'une évolution par la voie de des réformes. Il insistait moins sur le sentiment nationaliste qui pouvait régner à l'époque même chez les socialistes. Du coup c'est intéressant de voir qu'il a pas fallut attendre le PCF de la deuxième partie du XXème pourvoir associer des thèmes nationalistes ou patriotiques et des thèmes socialistes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Mer 14 Oct - 19:22

Ballek du pognon on veut la révolution ! Very Happy Razz

Bon ok hormis ce troll merci pour les lectures je met de coté

La IIe c'est la socdem ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Mer 14 Oct - 22:17

La deuxième c'est celle qui viens de la scission de la première les anarchistes sont partis il n'y a plus que des marxistes. Il y a Engels, Kaustky et d'autres.

Théoriquement il y a un tournant révisionniste, abandon de certains thèmes comme la dialectique pour rentrer dans un délire positiviste, évolutionniste.

Pratiquement bah sauf la gauche de l’internationale (Luxembourg, Liebknecht, Lénine), tous votent les crédits de guerres dans leur pays respectifs.

Et oui c'est de celle-ci que vient la SFIO (ancêtre du PS actuel).

Je résume à gros traits, que ceux qui s'y connaissent mieux ajoutent/corrigent des choses.
Revenir en haut Aller en bas
messeufs

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 8:36

https://www.google.com/search?q=il+%C3%A9tait+une+fois&ie=utf-8&oe=utf-8#tbm=vid&q=%22il+%C3%A9tait+une+fois+l%27homme%22
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 9:45

Il y a un "Il était une fois l'homme rouge" ?
Revenir en haut Aller en bas
Ano

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 10:47




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 11:33

Nice !!!

Je materais ça plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 18:49

Faut que je le regarde aussi il à l'air pas mal.

Il y à une BD bien sympa que j'avais trouvé aussi qui s'appel "Marx, Vous connaissez", je l'avais trouvé sur le même site que cette vidéo.

Au passage qqu'un sait comment on dl des vidéos youtube ?
Revenir en haut Aller en bas
messeufs

avatar

Messages : 1052
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 19:34

T'as des extensions firefox video download, flashget... Si t'es sous linux il y a plein de soft.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Jeu 15 Oct - 19:47

Cimer
Revenir en haut Aller en bas
M.

avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   Ven 16 Oct - 23:10

messeufs a écrit:
T'as des extensions firefox video download, flashget... Si t'es sous linux il y a plein de soft.

Y a-t-il des extensions marxistes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://spasme.noblogs.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la IIe internationale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la IIe internationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Département de la coopération magique internationale
» 66% du Budget dépendra de la communauté internationale
» Tifo WAC vs RCA ( A ne pas rater )
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.Q.N.I :: Lectures-
Sauter vers: